Demande de contact

Menu

Pour habiter

Un 1er achat ? Une envie de changer d'adresse ou de voir plus grand ?

Trouvez le bien qu'il vous faut !

Pour investir

Vous souhaitez réaliser un ivestissement rentable et pérenne ?

Trouvez le bien qu'il vous faut !

Budget

Vous donner toutes les clefs pour bien habiter, c’est notre métier

Qu’est-ce que la Garantie Loyers Impayés (GLI) ?

Imprimer

Redouté par tous les propriétaires, le non-paiement du loyer par le locataire peut s’avérer désastreux, notamment si le bailleur compte sur le revenu de la location pour rembourser son crédit immobilier. Pour se protéger de ce risque locatif, mais aussi d’autres situations critiques, le propriétaire bailleur peut souscrire une assurance loyers impayés, également appelée Garantie Loyer Impayé, ou GLI. Explications.

Quels sont les risques couverts par la GLI ?

La GLI offre une garantie de loyers pour le propriétaire bailleur qui y souscrit. Ainsi, lorsque le locataire présente une défaillance dans le paiement de son loyer, l’assureur prend en charge le versement des sommes dues au bailleur.

La GLI, assurance loyers impayés, couvre :

  • les loyers impayés, les charges et taxes dues, et les indemnités d’occupation, quel que soit le motif de non-paiement ;
  • les détériorations et dégradations ;
  • le départ prématuré du locataire (remboursement des loyers jusqu’à récupération des lieux par le bailleur) ;
  • les frais de contentieux de la procédure.

Bon à savoir : selon les contrats, il existe d’autres garanties locatives, proposées sur option ou parfois incluses dans le contrat de base.

Garantie Loyer Impayé : que faire pour être indemnisé ?

Pour pouvoir prétendre à une indemnisation, les assureurs imposent des conditions strictes aux propriétaires couverts par une GLI. Le bailleur doit ainsi s’assurer, avant la signature du bail que le locataire :

  • bénéficie d’un salaire au moins trois fois supérieur au loyer ;
  • qu’il soit en CDI, ou avec une caution solidaire.

Il appartient également au propriétaire bailleur de respecter scrupuleusement la procédure légale, dès constatation du 1er impayé (lettre de relance, mise en demeure par LRAR…). En cas de manquement, l’indemnisation pourrait être tout simplement annulée.

Quel est le coût et comment souscrire à une GLI ?

Au-delà des banques et assureurs professionnels, de nombreuses agences immobilières proposent également leur propre assurance loyers impayés, sous-réserve de leur confier la gestion locative du bien concerné.

Le montant de la cotisation correspond à un pourcentage du montant des loyers, toutes charges comprises. En général, pour un contrat individuel, le prix peut varier de 2,75 à 4,5 % du montant annuel des charges et loyers.

Info utile : au même titre que les honoraires de gestion locative, ces cotisations sont déductibles des revenus fonciers si le propriétaire opte pour le régime réel d’imposition.